Skip to content

Giving Corner : voir ce que vos bonnes actions apportent

  • by

Il n’est pas difficile de connaître le bon comportement à adopter bien souvent, mais ce qui manque, c’est de voir les effets réels qu’ont ces comportements. Giving Corner propose donc aux salariés de voir directement les effets de leurs décisions selon les mécénats de leur entreprise.

Un nouveau mécénat

Lancée le 18 octobre, Giving Corner part d’un constat simple : si les entreprises françaises ont donné 2 milliards d’euros en mécénat en 2010, seuls 17% des employés sont impliqués dans ces actions sociétales, alors que 82% d’entre eux souhaitent y être plus impliqués. Ceci alors que la difficulté première des entreprises dans leurs démarches sociétales est la mobilisation des salariés.

A l’origine de Giving Corner, on trouve François Bracq, sensibilisé à l’écologie au cours de ses voyages professionnels, et Tim Lovelock qui a toujours baigné dans le domaine associatif avec un père professeur de marketing pour les associations et une mère directrice financière dans différentes ONG. Constatant ces actions contraires menées par tout ces acteurs qui pourtant ont des idéaux similaires, François et Tim ont cherché à conjuguer les efforts de tout le monde.

Le déroulement concret

Le but de Giving Corner est donc d’utiliser la gamification pour faire en sorte que les salariés influent sur les engagements sociétal de leur entreprise. Elles indiquent à leurs salariés les efforts à réaliser, et récompensent ces efforts en donnant à des projets caritatifs précis. Les bonnes actions des salariés correspondent alors directement aux dons de l’entreprise aux associations.

Pour les employés, quelques décisions dans la journée sont signalées : diminuer sa consommation moyenne de papier permet d’économiser 1€ pour 20 feuilles, et cet euro peut alors être reversé pour planter un arbre ou offrir un repas à un sans-abris. Les actions peuvent ainsi être régulière comme remplir les sondages internes de l’entreprise, ou ponctuelle, donnant ainsi une dimension sociétale aux évènements organisés, comme le team building.

En remplissant ces objectifs fixés, l’employé remporte des points qu’il décide ensuite de distribuer aux différents projets sociétaux choisis par l’entreprise. Giving Corner construit également un profil de l’employé sur le réseau interne, indiquant le nombre total de points collectés et assignant un niveau, permettant ainsi d’y ajouter une touche de réseau social.

Il s’agit là d’un exemple idéal où la motivation extrinsèque que sont les points et les niveaux des employés ne sont pas prêts de dépasser la motivation intrinsèque à réaliser les objectifs fixés. De plus, la réalisation des objectifs est véritablement valorisante pour les employés, qui ont l’occasion de visualiser très clairement à quoi ont contribué leurs choix quotidiens.

Sources : fr.techcrunch.com , givingcorner.com.