Skip to content

Keas : le future du bien-être en Entreprises

De plus en plus d’entreprises considèrent le bien être et la santé de leurs employés comme deux facteurs stratégiques dans la réussite du projet de l’entreprise. Dans ce contexte la gamification est souvent un outils très intéressant pours fournir les incitations nécessaires à la création de bonnes habitudes. Keas fait partie de ces logiciels donnant une vision plus humaniste et fun des ressources humaines.

 

La gamification de la santé au travail

“Smaller bottom equal bigger bottom lines”, c’est par ce slogan cru et imagé que Keas introduit son service. “Derrières plus petits égale plus gros résultats nets”. La santé des employés est devenu un enjeu stratégique. Ainsi, IBM avait aussi développé des solutions gamifiées pour inciter le personnel à adopter une alimentation saine. Pour les entreprises adoptant de tels systèmes d’incitations, l’enjeu est clair : les coûts des soins pour les employés, et notamment ceux liés à l’obésité, ne cesse d’augmenter aux Etats-Unis. Par ailleurs, l’autre postulat est que des travailleurs en meilleure santé seront forcément plus productif.



Ne jamais sous estimé la dimension esthétique-fun d’une application gamifiée
 

Les mécaniques de jeu de Keas

Keas met en avant trois éléments : les mécaniques de jeu, l’interaction sociale, et le travail en petits groupes.

Buts et récompenses

Comme tout bon jeu, Keas intègre des éléments de buts et de feedbacks. L’application propose de définir chaque semaine de nouveaux objectifs de bien être : pratiquer la course à pieds, le vélo ou la méditation par exemple. Des points viennent récompenser la réalisation des objectifs. Le jeu inclus aussi des questionnaires sur les bonnes pratiques pour une meilleure hygiène de vie ; par exemple Comment le stress affecte votre santé cardiaque ?


Interactions sociales

L’interaction social est au coeur du système de Keas. Le soft se destine donc plutôt aux “socializer” de la typologie de Bartle. L’un des gros paris de Keas la mise en avant des équipes. Plutôt que d’engendrer une compétition malsaine entre les individus, Keas encourage les challenges entre les équipes dans une ambiance fun et conviviale. Des études ont prouvées que les véritables formes de compétition agissaient souvent comme une source de découragement des joueurs. En revanche,  classer des individus en incluant une part de chance permet d’engager les utilisateurs plus longuement dans le processus.