Skip to content

Qu’est ce qu’un jeu – définition

Premier article, première définition. Quoi de plus naturel que de s’attaquer à la notion de jeu pour lancer notre blog sur la gamification ? Prenez quelques minutes et essayez de formaliser une définition du “jeu“. Pas facile, n’est-ce-pas? De fait, bon nombre de grands penseurs ont proposé leurs propres définitions du jeu, à l’instar de l’écrivain français (cocorico!) Roger Caillois, qui définit le jeu comme une activité:

  • Libre : le jeu est volontaire
  • Séparée : le jeu est fini dans l’espace (“terrain de jeu”) et dans le temps
  • Incertaine : l’issue du jeu n’est pas connue d’avance
  • Improductive : le jeu ne produit ni biens, ni richesses (même les jeux d’argent ne sont qu’un transfert de richesse).
  • Réglée : le jeu est soumis à ses règles propres
  • Fictive : le jeu est hors du réel

Depuis Roger Caillois, de nombreuses définitions ont été proposées. Celle que nous préférons nous vient de Bernard Suits :
“Jouer consiste à tenter volontairement de surmonter des obstacles inutiles”.
Ainsi, le jeu est d’abord une activité volontaire. Essayez-donc de forcer un ami à jouer à un jeu quel qu’il soit et voyez comme il réagit. Le jeu nous pousse à surmonter des obstacles : passer un niveau, battre un ami dans une discipline, résoudre une énigme… Enfin, ces obstacles sont inutiles : personne ne nous les impose, et comme le dit Caillois, nous nous les imposons nous-mêmes dans un monde fictif. A vous de jouer si vous le voulez : pensez aux différents jeux que vous connaissez, classiques (Tetris, Monopoly…) ou non. La définition colle-t-elle à chacun de ces exemples? N’hésitez pas à nous faire part de vos résultats…

Demain sur le blog, les 4 éléments caractéristiques du jeu : but, règles, rétroaction, volontariat

[toggle title=”en savoir plus”]
Définition complète des points [/toggle]