Skip to content

Les mécanismes gamifiants qui sauveront la planète

  • by

Faire des économies d’énergie pour sauver la planète ?  Tout le monde est pour ! Oui mais voilà, la plupart d’entre nous abandonne vite ses bonnes résolutions. Il y a deux raisons à cela : 1) on ne sait pas par où commencer, 2) ça ne changera rien de toute façon. El Gamificator étudie aujourd’hui les cas où la gamification sert la planète.

 

Opower : quand les géants américains de l’énergie font de la gamification

L’application Opower propose à ses utilisateurs de gérer leur consommation d’énergie de manière ludique et sociale. Opower s’est associé avec les plus grands fournisseurs d’électricité américains pour récupérer les données des clients et leur permettre de consommer de manière plus responsables grâce aux mécaniques de jeu. Par l’intermédiaire de Facebook, l’utilisateur peut inviter des amis et rejoindre un groupe de quartier. Il peut ensuite comparer les performances énergétiques de sa maison par rapport à celle de ses voisins ou amis. Des graphiques mettent en images les postes les plus gourmands en énergie (aux Etat-Unis c’est la climatisation, “cooling”). L’apprenti écolo dispose ensuite d’un ensemble de conseils qui le guide progressivement vers un comportement toujours plus efficient pour sa consommation.

Pourquoi la gamification intéresse les fournisseurs d’électricité ?

Les fournisseurs d’énergie américains (PG&E, AEP, Progress Energy etc.) cherchent de plus en plus à diversifier leur activité vers un métier de conseil en gestion de l’énergie pour les particuliers et les entreprises. Ce type d’application est un moyen idéal pour sensibiliser et engager les potentiels clients. Une application destinée au grand public leur permet également de véhiculer auprès de leurs consommateurs une image positive et respectueuse de l’environnement.

Barack Obama en personne a salué l’initiative en se rendant à Arlington en Virginie où siège la société. Ce qui prouve une nouvelle fois que la gamification est un concept pris en compte aux plus hauts niveaux de l’Etat et souvent dans les secteurs stratégiques telle que l’énergie ou la défense.

 

Comment la gamification crée de meilleurs citoyens ?

Si malgré notre bonne volonté, beaucoup d’entre nous ne sont pas des citoyens modèles, c’est parce que deux problèmes se posent : 1) on ne sait pas par où commencer, 2) on pense que notre petite action ne changera rien vu l’ampleur du problème.

1) Par où commencer ? : On vous mâche le travail !

Une mécanique très connue en gamification consiste à diviser une grande mission en petites tâches simples et fun. À l’origine, on peut croire que seul un ingénieur en génie thermique (rien que ça!) serait utile pour économiser. Mais il n’en est rien ! Opower dispose d’une page didactique montrant tout ce qu’il est possible de faire pour protéger l’environnement et son portefeuille par la même occasion, le tout sans une seule équation. Par la suite, le consommateur dispose de graphiques pédagogiques montrant les points où il est le plus efficient… et ceux il devra concentrer son attention. Après ça, il n’y a plus d’excuse pour ne pas savoir comment agir concrètement pour préserver la planète.


Opower vous guide pas à pas sur le chemin de l’efficience écologique

 

2) Ça ne changera rien de toute façon ! : un léger manque de flow ?

Le psychologue Csikszentmihalyi a un nom imprononçable. Du coup, il a popularisé le concept de Flow, beaucoup plus simple. Le Flow est un état de productivité et de bien être que nous atteignons lorsque nos aptitudes sont exactement égales aux challenges que nous devons relever. L’état de flow permet à l’individu de s’engager pleinement dans la tâche qu’il réalise.

L’important est de battre son voisin

Quel rapport entre flow et écologie ? Dans notre cas, la mission est de sauver la planète. Vous savez très bien que vous n’avez pas les compétences pour la réaliser. Vous savez très bien que de toute façon ça ne sert à rien, parce que vous êtes moins qu’insignifiant tout seul. Du coup, vous sombrez dans l’apathie! Et voici maintenant comment la gamification vous maintient dans le Flow, c’est à dire motivé. Dans le jeu Opower, il n’est pas question de protéger la planète, il est question de battre votre voisin. Être plus éfficient que ses voisins ou ses amis est à la portée de tous et c’est même pour certains une obsession. Avec une astuce très simple, la gamification parvient à poser le problème sous un angle parfaitement inédit.


L’astuce imparable pour maintenir le Flow : battre son voisin…

 

De nombreux auteurs, dont Jane McGonigal, insiste aussi sur l’importance de la collaboration et du social lorsque l’on réalise des missions qui dépassent notre simple individualité. Il est évident que les résultats agrégés de l’ensemble utilisateurs est beaucoup plus significatif  et motivant.

 

CONCLUSION

La gamification est de plus en plus populaire auprès des grandes entreprises et des États car elle constitue un excellent moyen de fédérer autour de problématiques qui font souvent l’objet de free-riding de la part des individus, comme c’est le cas avec l’écologie ou encore avec les projets humanitaires. Les grands corporates considèrent aussi le gain en terme d’image que leur procure une application grand public. Ainsi General Electric a également lancé un projet baptisé Ecomagination. On retrouve dans cette application l’ensemble des principes d’Opower.